SOLDES D'ÉTÉ | -15% | Code : SUMMER

Se termine dans
0 d
0 h
00 m
00 s
Acheter
Atteindre à partir de

WhatsApp
Appeler +48 797 217 197
contact@oakywood.shop

Réseau sociaux

Une ergonomie inclusive. Comment créer des produits adaptés à tous ?

D'après l'expression “ Touche-à-tout, mais bon à rien ”, les tentatives d'adapter la conception d'un produit au public le plus large possible sont-elles vouées à l'échec ? Pour répondre à cette question, il convient d'abord de se demander ce qu'est l'inclusivité et comment elle peut se manifester dans la conception de solutions fonctionnelles qui peuvent profiter à tous, indépendamment du sexe, de l'âge ou de la taille. Après tout, l'ergonomie devrait être accessible à tous, n'est-ce pas ?

 desk clutter

Photo by Jonathan Kemper on Unsplash

Les femmes et les hommes face à l'ergonomie - des besoins bien distincts

Pour poursuivre notre série du mois de mars consacrée aux femmes, nous souhaitons aujourd'hui nous concentrer principalement sur les caractéristiques et les besoins spécifiques de ce groupe, dont la représentation et la prise en compte demeurent encore insuffisantes dans de nombreux domaines. Caroline Criado-Perez avait déjà écrit sur l'absence de prise en compte des besoins spécifiques des femmes en matière de conception, par exemple, de solutions architecturales et de transport ou encore en matière d'espaces et d'outils de travail, ainsi qu'en médecine et en pharmacologie, dans son livre Invisible Women (Femmes invisibles). Cette négligence peut parfois se terminer de manière tragique, en particulier en ce qui concerne la pose de diagnostics et la mise en place de traitements.

Mais venons-en à l'ergonomie et à la question de l'adaptation de l'espace de travail à des besoins différents. Si les femmes sont souvent plus petites que les hommes (ce qui a bien sûr une incidence, par exemple, sur la hauteur recommandée d'un bureau ou d'une chaise), il convient de souligner qu'elles ne sont pas simplement des " sous hommes ", elles ont une mémoire musculaire différente et les sources de leur tension ou de leur inconfort sont différentes. Une autre différence très importante est le centre de gravité, qui se situe dans la région pelvienne chez les femmes et dans la région thoracique chez les hommes. Cela signifie qu'en position assise, la position du bassin et du bas de la colonne vertébrale sera différente chez les femmes et chez les hommes, ce qui doit absolument être pris en compte lors du choix d'une chaise de bureau ou d'un autre siège.

Comme le souligne le Dr Delia Treaster, spécialiste en ergonomie, les différences de perception sensorielle entre les hommes et les femmes - en particulier la vue, mais aussi l'ouïe et l'odorat - sont tout aussi importantes. Les femmes ont une meilleure mémoire visuelle et voient mieux dans l'obscurité, tandis que les hommes voient mieux en plein jour. En raison de différences de structure rétinienne, les femmes ont une vision périphérique plus étendue, c'est-à-dire un champ de vision plus large ; les hommes voient une image plus étroite, mais ont une meilleure perception de la perspective. En outre, les femmes sont plus sensibles aux sons et aux odeurs. La prise de conscience de ces conditions est extrêmement utile pour créer un espace de travail ergonomique, c'est-à-dire confortable, exempt de distractions inutiles et propice à une productivité salutaire.

empty desk in office 

Photo by Raj Rana on Unsplash

Qu'est-ce qu'un design inclusif ?

Il ne suffit pas de tenir compte des différences générales entre les hommes et les femmes : chaque personne est unique et possède ses propres caractéristiques, qui doivent également être prises en compte lors du choix du mobilier, des accessoires et des outils de travail. Par conséquent, la conception de produits doit viser l'inclusivité : celle-ci doit répondre à des besoins multiples afin que des personnes ayant des besoins différents puissent avoir un accès égal à des solutions fonctionnelles. 
Lorsque l'on cherche des conseils sur le design inclusif, il est intéressant de se pencher sur les 7 principes du design universel, élaborés en 1997 par le Centre for Universal Design de l'Université d'État de Caroline du Nord:

  1. Une application égalitaire - le design devrait garantir une accessibilité aux solutions pour les personnes présentant des problèmes de santé divers.
  2. Une utilisation flexible - le design devrait garantir une adaptabilité des solutions à un large éventail de besoins et de préférences individuelles.
  3. Une utilisation simple et intuitive - le design devrait être "compréhensible", de sorte que chaque utilisateur puisse facilement utiliser les solutions données, indépendamment de son expérience, de ses connaissances, de ses compétences linguistiques ou de son niveau de concentration actuel.
  4. Des informations claires - le design devrait transmettre efficacement des informations pertinentes afin que l'utilisateur puisse les assimiler facilement, quelles que soient les conditions de son environnement actuel et ses capacités sensorielles.
  5. Le droit à l'erreur - le design devrait permettre de réduire tout risque et toute possibilité de conséquences négatives liées aux actions accidentelles et involontaires de l'utilisateur.
  6. Un faible niveau d'effort physique - le design devrait assurer une utilisation efficace et confortable sans exiger un effort physique important.
  7. Des dimensions et des distances adéquates - le design devrait prendre en compte les paramètres optimaux pour permettre aux solutions d'être utilisées par des personnes de tailles, de postures et de niveaux de mobilité différents.

Un exemple de conception inclusive est, par exemple, le bureau réglable en hauteur, qui vous permet non seulement de passer de la position assise à la position debout, mais aussi d'ajuster la hauteur en fonction de votre taille et de vos besoins, comme ceux des utilisateurs de fauteuils roulants. En outre, Oakywood a récemment mis en œuvre une nouvelle solution ergonomique : il est désormais possible de fixer des roulettes équipées de freins à notre bureau debout afin de pouvoir le déplacer facilement et de le stationner en toute sécurité.

 woman sitting on a floor

Photo by Thought Catalog on Unsplash

Comment adapter le mobilier et les accessoires de bureau aux besoins de chacun ?

Un espace de travail bien conçu et ergonomique vous aide à être productif tout en veillant à votre santé et à votre bien-être. Que vous travailliez à distance, à votre propre Home Office, en mode hybride ou stationnaire, au bureau, la création d'un poste de travail sur mesure, adapté aux besoins individuels de l'utilisateur, s'avère extrêmement bénéfique.

Rien que la prise de conscience de cette diversité permet de trouver de meilleures solutions : ce n'est pas aux individus de s'adapter à la chaise, mais à la chaise de s'adapter à l'individu. La première étape consiste donc à connaître ses propres besoins et attentes, mais aussi ses limites ou risques de diverses pathologies. De cette manière, vous pouvez définir clairement les caractéristiques que devront avoir vos meubles et accessoires pour être réellement efficaces sur le plan ergonomique.

La possibilité de configurer vous-même vos produits est d'une grande aide à cet égard - et oui, nous faisons à nouveau la promotion de notre Configurateur 3D 😁. Cet outil simple et intuitif vous permet d'adapter vos bureaux et les accessoires sélectionnés à vos propres exigences, tant sur le plan fonctionnel qu'esthétique : vous pouvez notamment choisir la couleur, le type de bois et les dimensions. Il suffit de quelques petits clics pour faire un grand pas vers l'ergonomie inclusive.